Quatrième Esquisse (« Le Cri des abîmes »)

1993

Orgue

6 mn 30 s

• Première audition :4/09/1994, finale du Concours international d’orgue de Chartres.

• Éditeur : Alphonse Leduc.

• Commande de la Drac région Centre pour le Concours international de Chartres 1994.

CD « Escaich joue Escaich » (œuvres pour voix et orgue) (Calliope 9937).
• CD « Esquisses » (Calliope 1205).

 

 

Quatrième Esquisse, « Le Cri de l’abîme »

C’est sans doute l’œuvre la plus violente inscrite au programme de ce disque. On y retrouve la véhémence de certaines improvisations. L’impression qui reste, une fois l’œuvre terminée, est celle d’un bouillonnement continu parsemé d’éclairs paroxystiques.

En fait, en dehors d’une incantation grégorienne déclamée avec violence au tout début, la forme de la pièce consiste en une succession de deux grandes progressions sur le thème de l’hymne grégorienne Pange lingua, entrecoupées par une brève période de répit au centre de la pièce. La première montée, fondée sur un moteur rythmique aux carrures irrégulières, se déroule dans un climat heurté où divers plans s’affrontent ; le thème y est traité exclusivement de façon rythmique. La seconde progression reprend peu à peu le moteur rythmique après son interruption au centre de la pièce, mais cette fois d’une manière plus régulière. Ainsi naît une longue montée chromatique intense, basée sur cet ostinato grave, sur lequel vient se greffer un thème d’accords issu, là encore, du Pange lingua. Le thème incantatoire initial se réinstalle progressivement au cours de cette progression. Un caractère de plus en plus déchaîné conduit la pièce vers un dénouement paroxystique.

La Quatrième Esquisse fut commandée pour la finale du Concours international de Chartres 1994.

Thierry Escaich