Site officiel de Thierry Escaich, compositeur et organiste

 

Arising Dances

2021

Orchestre

12 min

• Première audition : 08/10/2021, Isarphilharmonie, Munich (Allemagne) – Münchner Philharmoniker, Valery Gergiev (direction).

Commande : Münchner Philharmoniker, pour l’inauguration de l’Isarphilharmonie.

• Effectif : 3.2.3.2 – 4.3.3.1 – timb, 3 perc, pno, cel, hp et cordes.

Éditeur : Gérard Billaudot.

Arising Dances est un poème symphonique mettant en scène trois épisodes de danses : des réminiscences de valse vive et emportée d’où surgissent des élans lyriques et fiévreux ; un rituel pulsé et répétitif à l’aspect mécanique et implacable ; une sorte de sarabande lente et extatique semblant émerger d’une aria baroque. Il y a vingt ans, j’avais esquissé certaines de ces danses dans mon premier quatuor à cordes Scènes de bal, et je suis reparti de ce matériau pour construire une forme nouvelle.
On voit au cours de la progression formelle apparaître ces univers opposés, parfois par surprise comme au tout début, parfois par transformation progressive, parfois dans un dialogue serré ou des superpositions de ces éléments antagonistes. Des jeux d’ombre et de lumière se succèdent sur le plan de l’harmonie et de l’orchestration comme dans une œuvre picturale dont on essaierait de dépeindre simultanément les diverses strates de couleur. Mais à la fin, c’est bien cet élément de lamento baroque dont on ne percevait que l’ombre au tout début qui revient entre chacun des épisodes dansés, à chaque fois plus dense, plus polyphonique et qui mène ce poème symphonique jusqu’à un sommet expressif où cette mélodie baroque se déploie finalement aux trompettes dans un rayonnement parfois obscurci par le passage de nappes plus sombres, à l’image d’une toile de Turner.

Thierry Escaich