Scherzo fantasque

2011

2 pianos & orchestra

12 mn

• World premiere: 10/06/2011, Salle philharmonique, Liège (Belgium) – Frank Braley & Éric Le Sage (piano), Orchestre philharmonique de Liège, Pascal Rophé (cond.).

• Commissioned by Orchestre philharmonique de Liège.

• Scoring: 2.2.2.2 - 2.2.0, perc, timp, hp and strings.

• Publisher: Gérard Billaudot.

Cette œuvre pour deux pianos et orchestre m’a été commandée au départ par Éric Le Sage, qui souhaitait la jouer avec Frank Braley. Elle devait être créée par un autre orchestre et reprise dans la foulée par l’Orchestre philharmonique de Liège, qui souhaitait l’associer à son 50e anniversaire. Finalement, le premier orchestre ayant abandonné son projet initial, c’est à l’OPL qu’est revenue la création du Scherzo fantasque. Ce n’est d’ailleurs pas directement à la forme traditionnelle du « scherzo » que la pièce fait référence mais plutôt à celle du « thème et variations ». Après un court épisode introductif plutôt lent, au cours duquel se profilent de manière un peu énigmatique des éléments qui seront développés ultérieurement, un motif thématique prend forme dans un tempo rapide et une rythmique irrégulière.

En écho sur lui-même, il s’apparente autant à une comptine enfantine qu’à une mélodie de musique traditionnelle. Toute l’évolution formelle de ce scherzo va résider dans la manière de passer de ce « souvenir » thématique aux divers types de variations. Si certaines de ces variations développent le côté canonique du motif thématique, ou développent la part « fantasque » de ce scherzo avec ses brusques contrastes de nuances, ou des « jeux » rythmiques en perpétuel renouvellement, c’est la transformation du motif thématique et de son harmonie vers un aspect plus dramatique qui conduira cette pièce apparemment légère vers un aspect plus trouble, avant qu’une danse finale endiablée ne prenne le dessus.

Thierry Escaich